MOSTRA LIBANAISE

Le 23 septembre 2017

En partenariat avec : Le réalisateur Charbel Kamel.

Nombre de spectateurs : 70

Nombre de personnes de l’association impliquées : 11

CASA DOC’ vous ouvre les portes de son jardin pour une projection de documentaires libanais.
Rencontre avec Charbel Kamel, réalisateur et comédien libanais pour échanger sur le Liban, histoire de famille.
Les films qui vous seront présentés montrent trois générations qui tissent des liens dilatées avec le temps qu’ils ont regardé passer.
Malgré toutes ces guerres de générations, au Liban, on a toujours un survivant: la famille.

 

Les réalisateurs Farah, Georges et Anthony nous montreront leur propre Liban. Un pays très subjectif, perdu entre les conflits des différentes générations qui y vivent. 
La première, née avant la guerre, connu l’âge d’or de Beyrouth, une génération qui a vu tous ses rêves se noyer en plein milieu des années 70. 
La deuxième, née pendant la guerre, ne voyant aucune issue, aucun espoir, sauf dans l’attente de la fin. Une attente qui a permis de développer une intelligence pratique pour survivre. 
La troisième génération, née après la guerre, rien vu, rien entendu, mais tout vécu par hérédité, la peur est dans le sang et dans les gènes.

 

Programmation

My father looks like Abdel Nasser
Direction : Farah KASSEM / 2012 / 34 min / Documentaire
Moustapha, septuagénaire, souffre de troubles du sommeil. C’est un poète appartenant à une génération révolue. Sa fille qui vient régulièrement lui rendre visite, filme sa vie, sa poésie, les souvenirs qui l’entourent depuis le décès de son épouse.Dans l’intimité des histoires chuchotées par Moustapha, elle tente de trouver des réponses aux questions qu’elle n’a jamais osé lui poser.

 

Ana
Direction : Georges HAZIM / 2016 / 17 min / Documentaire
Née pendant la guerre, ne voyant aucune issue, aucun espoir, sauf dans l’attente de la fin. Une attente qui a permis de développer une intelligence pratique pour survivre. 


Salon Elvis
Direction : Anthony Khawand / 2016 /11 min / Documentaire
Bienvenue au Salon Elvis où le King n’est autre que Maroun, le légendaire, lui aussi, propriétaire des lieux. Portrait d’un passionné qui n’hésite pas à pousser la chansonnette, à la demande des clients.

 

 

Défiler vers le haut